Allier port de gaine minceur à la pratique de sport régulier

Rédigé par Franck - - Aucun commentaire

Le régime minceur et la silhouette de rêve ont longtemps été des questions qu’on associait uniquement à la femme. La pratique du sport était quant à elle une activité presque exclusivement masculine. Mais les standards de la société évoluant, les hommes et les femmes ont à cœur les mêmes problèmes tant d’un point de vue physique que de la santé.

 

Se réconcilier avec sa silhouette

Réussir à être en parfait accord avec le reflet du miroir est souvent difficile. C’est d’ailleurs pour cette raison que l’on décide souvent de sauter le pas pour se « reprendre en main ». Bien que cette décision doive venir de la personne même afin de pouvoir en obtenir les meilleurs résultats, certaines actions combinées permettent d’accélérer le processus (mais rappelons tout de même qu’il n’existe aucune formule magique et rapide pour transformer son corps).

 

Pour combattre les poignées d’amour, retrouver un ventre plat ou pour perdre du poids, la combinaison des trois moyens suivants peut aider à accélérer le changement :

  • une alimentation saine. Oubliez en effet le régime alimentaire strict qui ne créera que des frustrations sur le long terme ;
  • une pratique d’activité physique. Sans pour autant devoir passer de nombreuses heures par jour, une pratique régulière mais efficace de quelques minutes par jour peut être suffisante ;
  • le port d’une ceinture minceur invisible sous les vêtements pour un bon maintien et avoir une silhouette plus harmonieuse.

 

De cette manière, vous pourrez non seulement raffermir votre corps, camoufler les rondeurs que vous n’affectionnez pas. Vous serez définitivement sur la bonne voie pour maigrir en utilisant une gaine minceur de qualité.

 

Porter une gaine amincissante en complément de l’activité sportive

La graisse abdominale est probablement la plus dure à éliminer. Pour les femmes, maigrir du ventre et avoir un fessier rebondi sont souvent les deux zones les plus populaires. Remodeler ces zones leur permettrait en effet d’afficher fièrement leur nouveau corps dans un maillot de bain ou une robe moulante sexy.

 

Lorsqu’on pense aux mensurations, on pense à perdre quelques centimètres ou quelques kilos, encore faut-il les perdre au bon endroit. La ceinture abdominale de sudation est parfois utilisée en renfort pendant la séance de sport. Cette gaine ventre discrète ne permet pas la perte de poids (à proprement parler) pour un ventre plat. Toutefois, elle permet par la transpiration d’éliminer les toxines et d’améliorer la tonicité de la peau.

 

Il existe cependant une gaine amincissante pouvant se porter au quotidien. Disponible dans des formats variés (sous-vêtement, body gainant, etc.), celles-ci sont fabriquées avec de nombreux composants comme la caféine ou encore le thé vert pour agir sur la cellulite et la peau d’oranger en plus d’affiner et sculpter temporairement la silhouette.

 

Les différents type de gaines

Selon les zones sur lesquelles vous souhaitez travailler, vous trouverez une gaine amincissante adaptée. Elle travaillera pour vous doucement dans la journée et effacera les petits bourrelets disgracieux sous vos vêtements sans que cela ne se remarque.

 

Il en existe donc en lingerie, comme la culotte taille haute pour maintenir le ventre uniquement. Mais elle se décline également en panty ou shorty pour affiner les hanches et les cuisses mais aussi remonter les fesses (pour un effet push up). Et elle peut remonter jusqu’au tour de taille.

Parfois sous forme de body sculptant parfois de robe, la gaine amincissante aide les femmes à se ré approprier leur corps.

Elle est également très appréciée des femmes après l’accouchement. En effet, le ventre tombant est souvent difficile à assumer. Et toutes ne retrouvent pas le galbe de leur corps pré grossesse. La gaine aide alors à redessiner les formes.

 

Classé dans : Non classé - Mots clés : aucun

Surfer sur cette vague des sports de glisse

Rédigé par Franck - - Aucun commentaire

Que ce soit sur un plan d’eau, sur la neige, la glace ou le bitume, les sensations de glisse ont toujours fasciné les amateurs de sensation forte. Cette sensation de liberté – parfois même d’insouciance – est très prisée et peut se retrouver à travers différents sports : planche à voile, ski nautique (ou alpin), skate board.

 

Le kitesurf, une discipline parmi tant d’autre

Les étendues d’eau auront toujours inspiré de nombreux sportifs, que ce soit une descente en kayak ou un sport plus calme comme le stand up paddle, les sports nautiques sont toujours aussi populaires.

 

Parmi tous ces sports, le kitesurf se démarque par cette combinaison d’un élément nautique et d’un élément aérien. Debout sur la planche, une aile, aussi appelée cerf-volant, exercera une traction – par  l’effet du vent – afin de vous faire avancer sur l’eau. Une fois tractée, la planche vous permettra de profiter d’une sensation de glisse inouïe.

Tout débute à l’école de kitesurf

Si les photos de surf vous donnent envie de vous lancer dans cette grande aventure, il est recommandé d’apprendre le surf en toute sécurité. Cela passe évidemment par la case « ecole de kitesurf ». Toujours encadrés par des moniteurs, vous aurez le choix entre soit les cours collectifs, soit les cours particuliers – même si ces derniers permettront un apprentissage personnalisé et accéléré.

 

En tant que débutant, il faudra faire attention de s’équiper avec un matériel adapté. Si vous êtes sûrs de vous et que vous êtes motivés, n’hésitez pas à investir. Si le but est uniquement de s’initier sans être sûr de continuer ou non, la kitesurf school a généralement une option de prêt de matériel (équipez-vous quand même de vos propres combinaisons pour des raisons d’hygiène).

 

Une fois habillés, équipés et attachés à vos harnais, vous serez prêts à débuter votre premier cours de kitesurf. Il se déroulera généralement sur la plage afin de vous familiariser avec les manipulations de l’aile (décollage et atterrissage). Même si les foules présentes sur les bancs de stables ont tendance à stresser les stagiaires, cette phase-là des cours et stages est indispensable. La pratique de ce sport nautique dépendant énormément des conditions météorologiques, il est important d’avoir une certaine maîtrise avant de se jeter à l’eau (littéralement).

Des débuts sur la plage à l’autonomie

Une fois que vous maitriserez le b.a.-ba du kite surf, vous pourrez vous lancer dans un apprentissage plus approfondi. Apprendre à dompter les vents et savoir comment les aborder vous aidera à prendre les vagues convenablement. Ces éléments maitrisés, vous pourrez profiter pleinement des bonnes vagues quand elles se présenteront.

 

Une fois que vous serez pleinement à l’aise vous pourrez même essayer le freestyle et réaliser vos premiers sauts et vos premières figures. Une fois tout ceci maîtrisé, vous ferez officiellement partie des surfeurs confirmés et pourrez partir à la découverte des meilleurs spots de kitesurf de par le monde.

Découvrir les joies de la liberté partout dans le monde

En effet, une fois que vous serez pleinement expérimentés, vos destinations de vacances devront répondre à la question suivante : « s’agit-il d’une destination surf ou pas ? ». Cette sensation de liberté que vous aurez au milieu de la grande bleue deviendra une véritable addiction. Vous commencerez par écumer tous des spots français (Île-de-Ré, Lacanau, La Palmyre…), mais vous serez toujours plus avides de nouvelles destinations.

 

Il vous suffira d’embarquer votre matos avec vous et choisir le lagon de rêve qui vous attirera le plus. Il sera bien évidemment impossible d’en faire une liste exhaustive, mais pour vous inspirer, voici quelques lieux :

  • Dakhla, spot de surf marocain par excellence ;
  • La Martinique ;
  • L’île Maurice ;
  • Gnaraloo en Australie ;
  • Babaomby à Madagascar…

 

Classé dans : - Mots clés : aucun

Se former au métier de coiffeur à domicile et développer son activité

Rédigé par Franck - - 1 commentaire

Que vous soyez à la recherche d’une orientation professionnelle ou en reconversion professionnelle, entrez dans une des plus belles professions. Celle du métier de coiffeuse. Depuis longtemps, les gens ont toujours besoin de se faire coiffer, besoin d’une coupe de cheveux ou besoin de soins capillaires. Ce qui signifie que c’est l’une des professions les plus stables, faiblement affectées par les crises économiques.

 

Qu’est-ce qu’un coiffeur à domicile ?

Le coiffeur ou la coiffeuse à domicile exerce le métier de coiffeur, non pas dans un salon professionnel mais en se rendant directement au domicile ou au lieu de convenance de ses clients. Il y réalise des coupes, une teinture et toutes les autres coiffures.

Sa prestation de coiffure à domicile peut être la coupe et le coiffage normal ou pour des occasions spécialescomme réaliser des chignons pour coiffure mariage ou pour des défilés de mode.

Ce professionnel de la coiffure dispose de plus de flexibilité dans ses horaires, même si son travail est plus exigeant, à cause des déplacements.

 

Quelle est la formation coiffeur à domicile à suivre ?

Pour pouvoir gérer sa propre entreprise et devenir coiffeur à domicile, il faut obtenir un diplôme dans le domaine de la coiffure. Pour cela, vous devez suivre une formation coiffeuse à domicile, et décrocher l’un de ces diplômes :

  • Un CAP coiffure ou Certificat d’Aptitude Professionnelle
  • Un BP coiffure ou Brevet professionnel Coiffure
  • Un Brevet de Maîtrise, option coiffure.

Vous pouvez facilement trouver une école de coiffure ou un centre de formation CAP « coiffure » qui propose une formation à distance. Cette option va vous permettre de maîtriser les différentes techniques professionnelles de la coiffure, essentiellement les bases : shampoing coupe brushing. Les cours de coiffure par correspondance vous permettent d’évoluer à votre propre rythme.

Vous pouvez également vous lancer dans votre entreprise individuelle si vous justifiez d’une expérience professionnelle. Soit en tant que coiffeur indépendant pendant 3 ans, soit en tant que salarié dans un salon de coiffure. Et que réaliser une coupe femme ou pour homme ne pose plus de problèmes pour vous.

Les coiffeurs à domicile peuvent se perfectionner et se spécialiser en coiffure esthétique-cosmétique pour devenir coiffeur visagiste ou maquilleur. C’est un véritable atout car il pourra conseiller ses clientes sur la coupe qui leur va, les nouvelles tendances des tresses, un relooking, et taille de la barbe pour les hommes.

Avec un CAP esthétique, ses services à domicile ne se limitent pas à couper les cheveux. Il peut proposer la vente de produits professionnels en cosmétique et en parfumerie.

     

Comment démarrer son entreprise après une formation coiffeur à domicile ?

Pour exercer le métier de coiffeuse à domicile, vous devez d’abord avoir un statut d’auto-entrepreneur et vous enregistrer en tant qu’artisan ambulant.

Après une formation coiffeur à domicile et la régularisation des papiers administratifs, vous pouvez vous concentrer sur la bonne marche de votre activité professionnelle.

Pour commencer, il vous faut, bien sûr de bons outils sinon vous ne serez pas en mesure de faire correctement votre travail. Veillez à ce qu’ils soient de qualité professionnelle, à savoir :

  • Une gamme de ciseaux
  • Des jeux de peignes
  • Un sèche-cheveux ou un brushing de qualité professionnelle
  • Une gamme de produits capillaires pour lissage et défrisage, coloration et décoloration
  • Des shampoings pour diverses qualités de cheveux (pour cheveux longs, cheveux courts, cheveux crépus, cheveux secs, etc.)
  • Des matériels pour mise en plis, extensions et permanentes
  • Des serviettes, mais aussi des perruques et postiches.

Une fois votre matériel professionnel prêt, commencez à parler de vous et à fidéliser vos clients. Créez un site Internet et participez à des rencontres professionnelles dans votre région.

 

Se lancer en tant que coiffeur à domicile peut être une excellente entreprise à peu de frais, à condition d’avoir suivi une formation coiffeur à domicile pour avoir toutes les qualifications requises !

 

Fil RSS des articles